Partir étudier individuellement

Pour étudier à l'étranger, il existe deux possibilités : partir dans le cadre d'un programme ou s'inscrire directement à titre individuel dans une école ou une université étrangère.

Partir étudier seul, en s’inscrivant directement dans un établissement étranger, laisse plus de liberté, mais vous devrez effectuer vos démarches seul.

Dans ce cas, vous n’êtes pas rattaché à un établissement français. Vous ne préparerez pas un diplôme français mais un diplôme délivré par votre pays d’accueil. Il faut donc envisager de rester 2 ou 3 ans sur place.

Il est conseillé de commencer vos démarches un an à l’avance.

Il faut bien maîtriser la langue du pays dans lequel vous voulez étudier car vous devrez suivre les cours dans cette langue. De plus en plus de pays proposent aussi des cursus d'études en anglais. Il faudra justifier de votre niveau grâce à un test ou un diplôme.

Il n’existe que très peu d’aides financières si vous partez seul en dehors d'un programme de mobilité à l'étranger.

A votre retour, il faudra effectuer des démarches si vous voulez faire reconnaître votre diplôme en France. Plus d'infos ici.

 

Partir étudier seul présente des avantages…

  • On est maître de son projet : plus de souplesse

  • On a le choix du pays et de l’école ou université

  • On choisit la période de son séjour

…mais aussi des inconvénients

  • Il faut effectuer toutes les démarches seul

  • Le diplôme étranger ne sera pas automatiquement reconnu en France

  • On paie les frais d’inscription dans le pays de destination : ils sont très élevés dans certains pays (pays anglo-saxons notamment)

  • Pas (ou peu) d’aides financières

 

Comment s'y prendre ? Les étapes pour étudier à l'étranger :

  1. Trouver une formation et une école / université 

  2. Préparer son budget et s'informer sur les financements

  3. Prendre contact avec l’école / université et s'inscrire 

  4. Demander un visa ou un permis d’études

  5. Préparer son départ : logement, transport, assurance santé, banque téléphone, internet...  

Trouver une formation et une école ou une université

La 1ère étape est de trouver la formation que vous voulez suivre. La plupart des pays ont un site qui informe sur les études supérieures. On y trouve la liste des formations ou des établissements d'enseignement supérieur, des informations sur le fonctionnement des études, la vie dans le pays, les procédures d'inscription, les aides financières... Vous pourrez ainsi cibler la formation ou le diplôme qui vous intéresse et identifier les établissements qui les proposent.

Voici une liste de sites pour s'informer sur les études dans quelques pays :

Euroguidance : les études en europe et dans quelques autres pays

Le site www.euroguidance-france.org permet d’accéder à des informations sur les études en Europe et dans quelques autres pays (Australie, Canada, Etats-Unis, Japon, Russie). Présentation du système d'enseignement, sites de références pour trouver un établissement, modalités d'inscription, coût des études, aides financières, vie pratique... ce site est un incontournable.

Les ambassades : s'informer sur les études dans les différents pays

La plupart des sites des ambassades informent sur l’organisation des études, les démarches... dans les différents pays. Selon les pays, ces informations peuvent se trouver sur les sites des ambassades étrangères en France.ou sur ceux des ambassades de France à l’étranger

Pour aller plus loin

Des articles à propos des études sur différents pays (Allemagne, Australie, Canada, Chine, États-Unis, Royaume-Uni) sont disponibles sur le site du CIDJ.

Préparer son budget et financer ses études à l'étranger

Etablir son budget

Il est important d'établir un budget et de planifier ses dépenses et ses recettes. Le site euroguidance-france.org donne des informations sur le coût de la vie en Europe et dans quelques autres pays (cliquer sur Partir à l'étranger, puis choisir un pays et cliquer sur la rubrique Etudes du pays choisi).

Étudiants boursiers

Si vous remplissez les conditions pour percevoir les bourses sur critères sociaux de l'enseignement supérieur et que vous allez étudier dans un pays membre du Conseil de l’Europe (liste sur www.coe.int), vous pouvez percevoir une bourse dans les mêmes conditions que si vous faisiez vos études en France.

L’établissement doit être reconnu par le gouvernement du pays et la formation doit déboucher sur un diplôme national.

Adressez-vous au dernier Crous  (liste des Crous tout en bas de la page) qui vous a attribué une bourse ou, si vous n'avez jamais été boursier, au Crous de votre choix.

Crous Bourgogne-Franche-Comté

 

Aides en dehors d'un programme d'échange

Il existe peu de financements lorsque l'on part en dehors d’un programme d’échange. En général ils concernent les étudiants de 2e et 3e cycle. 

Certains pays autorisent les étudiants étrangers à travailler. C'est souvent un moyen de financer son séjour d'études.

Attention : il existe souvent des restrictions. Le nombre d'heures hedomadaires est souvent limité. Dans certains pays, le travail des étudiants n'est autorisé qur sur les campus ou bien seulement à partir de la 2e année.

Renseignez-vous auprès de votre établissement d'accueil sur la législation et demandez leur des conseils.

Des informations sur les aides financières en Europe et dans quelques autres pays (Australie, Canada, Etats-Unis, Japon et Russie) sont disponibles sur le site www.euroguidance-france.org (rubrique "partir à l'étranger" puis cliquer sur "en Europe" ou "hors Europe", choisir un pays et cliquer sur "frais de scolarité").

Le site www.etudiant.gouv.fr répertorie les principales bourses pour aller étudier à l'étranger.

Campus Bourses recense les bourses pour les étudiants français et internationaux.

Quelques organismes publics français proposent des bourses notamment pour des doctorants : www.diplomatie.gouv.fr 

L'OFQJ (Office franco-québécois pour la jeunesse) attribue une bourse de 300 € aux jeunes de 18 à 35 ans qui effectuent une formation professionnelle diplômante au Québec.

Certaines écoles ou universités attribuent des bourses pour attirer des étudiants étrangers : renseignez-vous auprès de l'établissement dans lequel vous voulez étudier.

Des fondations comme par exemple la Fondation de France ou encore la Fondation de la vocation donnent des bourses en petit nombre et à condition de respecter leurs critères.

Le Rotary club en attribue aussi quelques-unes.

Le site www.iefa.org recense un grand nombre de bourses et de prêts pour étudier dans le monde entier.

S'inscrire dans un établissement étranger

Une fois l'école ou l'université trouvé, l'étape suivante est de prendre contact avec. Il existe en général un service qui s'occupe des étudiants internationaux. Ce service vous indiquera la procédure à suivre pour vous inscrire. Le plus souvent, les inscriptions se font directement auprès de l’établissement choisi. Cependant, dans certains pays, il existe des systèmes centralisés d'inscriptions.

Attention aux dates d'inscription : elles sont variables d'un pays ou d'un établissement à l'autre, mais en général, il faut s'y prendre plusieurs mois, voire 1 an, à l'avance. Il est parfois possible de commencer un cursus au 2ème semestre.

Un examen ou un test de langue est souvent exigé.

Vous aurez peut-être besoin de faire traduire vos diplômes français ou de les faire reconnaître dans votre pays d'études.

Bac européen ou binational, sections internationales de lycée

Votre accès aux études à l’étranger peut être facilité si vous avez suivi une section internationale ou êtes titulaire d’un bac binational.

Les sections internationales offrent un enseignement bilingue dans plusieurs matières. Elles existent depuis l'école primaire jusqu'au Bac.

Les sections binationales ou européennes permettent d'obtenir en même temps le Bac français et un diplôme européen équivalent : AbiBac (franco-allemand), BachiBac (franco-espagnol), EsaBac (franco-italien).

Demander un visa ou un permis d'études

Vous avez obtenu une attestation d'inscription dans une école ou une université.

Si vos études se déroulent dans un pays de l’Union européenne, votre carte d’identité suffit.

Si vous partez dans un autre pays, vous aurez besoin d'un passeport et d’un visa ou un permis d’études selon le pays.

Le passeport se demande en France dans une mairie équipée.Il coûte 86 € et le délai est variable. Plus d'infos sur www.service-public.fr

Le visa ou le permis d'études se demandent généralement en ligne. Les informations se trouvent sur les sites des ambassades des différents pays.

Informez-vous auprès de votre établissement d’accueil, il pourra vous guider dans vos démarches.

Préparer son départ

Vous êtes inscrit dans une école ou une université et vous avez obtenu votre visa ou votre permis d'études (sauf dans l'Union européenne où vous n'en avez pas besoin puisque votre carte d'identité suffit). Vous pouvez maintenant vous occuper des autres démarches :

  • Assurance santé : si vous partez dans l'Union européenne, demandez la carte européenne d'assurance maladie. Dans les autres pays, contactez votre caisse d'assurance maladie. Si la France n'a pas d'accord avec le pays dans lequel vous allez étudier, vous devrez prendre une assurance santé privée.

  • Réserver son billet de train ou d'avion : il vaut mieux s'y prendre tôt pour avoir des prix intéressants.

  • Chercher un logement : demandez d'abord à votre école ou université s'il existe des logements universitaires ou un service logement. Sinon, vous pouvez chercher une colocation ou un autre logement.

  • Vie quotidienne : aller voir sa banque, s'informer sur les forfaits de téléphones et internet... Consultez la check-list pour ne rien oublier.

Partir étudier avec un programmeFaire reconnaitre ses diplômes
Fonds d'Expérimentation pour la JeunesseDRDJSCSRégion académique Bourgogne-Franche-ComtéRégion Bourgogne-Franche-Comté
autres partenaires