recherche avancée
Accompagné(e) par : Région Bourgogne-Franche-Comté
Retour à la carte

Elena, l'adaptation à l'hiver franc-comtois puis au Covid-19

Elena Loredana

Mon projet

Pourquoi j’ai décidé de partir :

Auparavant, ayant terminé mon Master et ayant déjà bénéficié de diverses expériences professionnelles, j'ai décidé de poursuivre une vision stratégique pour l'amélioration de mes compétences linguistiques en français et le développement de certaines compétences, à la fois personnelles et professionnelles.

Je raconte mon séjour en quelques lignes :

Comme d’habitude dans ce programme, le premier est consacré à l’amélioration du français au CLA et donc, ce lieu était ma porte d’entrée vers l’installation et adaptation à la nouvelle réalité. D’une autre côté, dans mon stage, j’ai eu 2 collègues du Service Civique et cela a également contribué à l’amélioration du français. Dans les deux cas, j’ai eu la chance d’être dans une atmosphère accueillante et encore aujourd’hui je reste en contact avec eux.

Mon conseil pour les jeunes comme moi :

À la fin, tout s’agit de vos motivations. Donc, avant de postuler, il faut savoir pourquoi on souhaite partir, qu’est-ce qu’on cherche. Après, préparez-vous mentalement pour rester motivé(e)s et proactif(ve)s. Peut-être vous découvrirez des choses que vous n’aimez pas et c’est pourquoi il faut avoir un plan B,C…D. Comme toujours dans la vie. N’oubliez pas de prendre soin de vous-mêmes et surtout, si vous venez en hiver ici, SVP, prenez beaucoup de vêtements… et une couverture, aussi….Il faut être prêt(e) ;)


Mes bons plans sur place

  • Se loger : Le programme inclut déjà que votre logement soit dans une certaine résidence (Les Oiseaux) Cependant, j’habitais dans une autre résidence (Crous) et mes camarades des autres programmes dans une autre (Zenitude; c’est chouette là mais trop cher pour notre budget, donc ce n’est pas la peine). Si vous restez à Besançon pour étudier, déposez votre candidature pour les Résidence du CROUS (très économique). Par contre, si vous restez pour travailler ou d’autres raisons, cherchez une collocation; c’est ne pas cher. Et n’oubliez pas la démarche avec le CAF! : D
  • Se déplacer : Cela dépend de la distance. Le mois du CLA (janvier) je me déplaçais en bus. Après le mois de mars, j’ai utilisé mes pieds pour aller au centre-ville et ainsi faire du sport (45 minutes aller simple. Si vous allez utiliser le transport public (bonne connexion) téléchargez l’app, car les horaires varient (lundi-vendredi et weekends). Vous pouvez penser également à acheter un vélo. Il y a le VéloCampus; là il y a des vélos d’occasion à un très bon prix (un ami en a acheté un pour 45e.)
  • Manger : Ici, cela dépend aussi des goûts. Je vais juste dire que si vous avez des régimes spéciaux, ne vous inquiétez pas; Besançon, aussi petit qu'il puisse paraître, a une large variété d'options :) pour vos achats alimentaires, le moins cher, c'est le LIDL.
  • Sortir : En tant que bars: recherchez les happy hours ; D. Mais, d'autre part, prenez le temps de faire une recherche sur Internet puis promenez-vous dans la ville pour découvrir votre "spot"; ) Bien sûr, la plupart des étudiants vont au Bar de l’U. Pendant l’hiver et début du printemps, après la promenade du dimanche, j'allais au Salon d’Hugo pour un chocolat chaud.
  • Se cultiver : Si vous n'en avez pas, créez-vous un compte sur un réseau social et inscrivez-vous sur tous les sites qu’il y a concernant Besançon. De cette façon, vous restez au courant de tout ;). Des idées: La Rodia, Hôp Hop Hop, La Citronnade. Pour des différentes activités, vous pouvez aussi consulter les différentes Maisons des quartiers.

Les prix moyens sur place (en monnaie locale)

  • Un loyer / mois : 387e
  • Un ticket de bus / métro : 1.25e
  • Un restau : 13e
  • Un café : 1.10e

Les mots de la fin

  • Mon séjour en trois mots : Défi - Interculturalité - Nature
  • Qu'est-ce qui me manque le plus : Les multiples espaces verts. De plus, il y a des itinéraires merveilleux si vous aimez la nature ; )
  • L'anecdote : Le COVID-19, qui nous a poussé à nous réadapter encore à une nouvelle réalité.
  • Ce à quoi je ne m'attendais pas du tout : Pouvoir profiter beaucoup de la nature et créer et maintenir des liens avec différentes belles personnes.
  • Le plus difficile pour moi : Des changements inattendus au sein de mon stage, mais hé, tout est un apprentissage continu et une amélioration de soi-même. ( :
  • Une chose incroyable que j'ai faite : Commencer à étudier l'arabe, car j'avais des amies pour m’aider. ;)

Ses réseaux sociaux, sites, blogs

Facebook

Ils sont partis

Fonds d'Expérimentation pour la JeunesseDRDJSCSAcadémie de BesançonAcadémie de DijonRégion Bourgogne-Franche-Comté
autres partenaires