recherche avancée
Accompagné(e) par : Rectorat de Dijon
Retour à la carte

Flore, une lycéenne française à Barcelone

Flore

Mon projet

Pourquoi j’ai décidé de partir :

J'ai toujours aimé l'espagnol et en seconde ma prof m'a proposée de faire un échange d'un mois avec un lycée espagnol mais ça n'a pas abouti, elle m'a alors parlé des lycées français à l'étranger et de la possibilité de vivre un an dans une famille d'accueil espagnole.
J'avais aussi besoin de changer d'air et surtout envie de rencontrer de nouvelles personnes, de vivre ailleurs d'où j'ai toujours vécu et de me confronter à de nouvelles difficultés

Je raconte mon séjour en quelques lignes :

J'ai passé mon année de première au lycée français de Barcelone (j'aurais aussi pu aller à Madrid) en vivant dans une famille espagnole trouvée par le lycée. Cela m'a donc permis de suivre le programme français (qui est différent du programme espagnol pour le bac), ainsi ne pas refaire mon année en France en rentrant, et de vivre avec des espagnols pour pratiquer la langue en parlant tous les jours avec la famille.
Tous mes cours étaient en français et j'ai passé mon bac de français et sciences à la fin de l'année comme en France.
Je rentrais en France à toutes les vacances scolaires, ce qui était prévu dans le contrat (établi par le lycée et signé par les familles).
Le fait d'être à Barcelone m'a beaucoup aidé pour l'espagnol (en l'entendant tous les jours dans la rue, dans la famille, mes amis espagnols qui le parlaient aussi, à la radio, à la télé, au lycée, en le parlant avec la famille, avec mes amis, dans les magasins...) et aussi pour le catalan, je n'y allais absolument pas pour ça, mais la famille le parlait très souvent et tout autant même presque plus que l'espagnol dans la rue, je ne comprenais absolument rien en arrivant et je me sentais perdue ; mais à force d'entendre, j'ai commencé à comprendre, j'avais aussi 2h de catalan au lycée (optionnel). Maintenant je parle presque couramment espagnol et je comprends à peu près correctement le catalan mais c'est un peu plus compliqué pour le parler...
Cette année est sûrement l'une des plus belles de ma vie. J'ai rencontré des personnes exceptionnelles, venues du monde entier, découvert des cultures que je connaissais à peine (plusieurs russes, d'autres ayant vécu en Afrique/Qatar/Québec...)

Mon conseil pour les jeunes comme moi :

Je conseille à tous ceux qui se sentent prêts, qui veulent progresser en langue et prendre de l'autonomie, de partir,. C'est assez exceptionnel de pouvoir passer un an à l'étranger (seulement en Europe dans le cadre d'un accueil en famille) à cet âge, et suivant les revenus des parents une grande partie des frais est prise en charge par la bourse de mobilité.
Seul bémol, les familles d'accueil proposées sont assez bien rémunérées, et c'est souvent leur principale motivation, l'accueil n'est pas toujours celui auquel on s'attend... C'est mon cas et j'ai dû demander à changer de famille car je ne m'y sentais pas bien, cette période a été assez compliquée car j'ai dû trouver moi-même une autre famille, qui elle a été super. c'est donc mieux si on a d'abord un contact sur place...


Mes bons plans sur place

  • Se loger : Trouver un Airb'n'b au centre ou dans le quartier de La Barceloneta (très calme et à proximité des plages et le centre à 10/15min à pieds)
  • Se déplacer : Toujours un arrêt de bus ou un métro à proximité et tout est très bien relié
  • Manger : Tropico, La Boqueria : grand marché couvert avec beaucoup de produits très bons et pas trop chers (ex : jus de fruits à 1€)
  • Sortir : Beaucoup de bars sympas au centre ville et les boîtes près de la plage
  • Se cultiver : Plusieurs musées dans la ville et lieux touristiques à visiter

Les prix moyens sur place (en monnaie locale)

  • Un ticket de bus / métro : 2.15€ le ticket / 9.95€ la carte de 10

Les mots de la fin

  • Mon séjour en trois mots : Enrichissant - Rencontres - Soirées
  • Qu'est-ce qui me manque le plus : L'ouverture d'esprit des habitants, le beau temps, les mojitos
  • L'anecdote : Prendre le train du retour à 7h du matin après une grosse soirée et une nuit de 2h
  • Ce à quoi je ne m'attendais pas du tout : Pouvoir me débrouiller aussi facilement en étant loin de ma famille, et rencontrer des personnes aussi incroyables du monde entier
  • Le plus difficile pour moi : Dire au revoir à tous mes amis qui m'ont accompagnée à la gare le dernier jour

Ses réseaux sociaux, sites, blogs

Instagram

Ils sont partis

Fonds d'Expérimentation pour la JeunesseDRDJSCSAcadémie de BesançonAcadémie de DijonRégion Bourgogne-Franche-Comté
autres partenaires